DIY : 3 méthodes pour faire de l’huile de coco maison

par Lois
Comment faire de l’huile de coco?

L’huile de coco est une huile végétale obtenue à la suite de son extraction de la noix de coco. Elle est utilisée dans de nombreux domaines pour ses vertus protectrices, adoucissantes et émollientes sur la peau. Exotique et embaumé, c’est une huile passe-partout utilisable en cosmétique, en cuisine ou en soin thérapeutique.

Les huiles de coco que vous retrouvez sur le marché sont parfois dénaturées (mélangées souvent à autre chose). Pour vous assurer de la qualité du produit que vous avez en main, lisez cet article. En effet, vous découvrirez 3 méthodes DIY pour fabriquer une huile de coco faite maison.

Méthode n° 1 : l’ébullition

L’ébullition est une des méthodes les plus répandues pour la réalisation d’une huile de coco fait maison. En effet, il s’avère que cette méthode est la plus simple. Par rapport à cela, voici les étapes à suivre :

  1. chauffez de l’eau dans une petite casserole à feu moyen ;
  2. râpez la noix de coco et mettez les copeaux dans un bol ;
  3. placez ensuite le tout dans un mixeur pour obtenir une purée homogène ;
  4. versez la purée réalisée dans un tamis ;
  5. pressez la purée pour en extraire le liquide à l’aide d’une spatule ou d’un ustensile en caoutchouc ;
  6. portez le liquide à ébullition dans une casserole tout en remuant constamment (à feu moyen).

Une fois l’eau évaporée, vous serez en possession d’une huile de coco dont les composants vous sont parfaitement connus puisque vous l’aurez réalisé vous-même à la maison.

Méthode n° 2 : le broyage humide

Le broyage humide, au contraire de la méthode d’ébullition ne nécessite aucune source de chaleur. Pour créer votre huile de coco par broyage humide, suivez les procédures suivantes :

  1. brisez la noix de coco en petits morceaux ;
  2. placez les morceaux dans un mixeur avec une petite quantité d’eau ;
  3. rajoutez de l’eau tant que le mélange n’est pas fluide ;
  4. filtrez le mélange obtenu à l’aide d’un tissu ;
  5. tordez-le au maximum pour extraire le liquide ;
  6. placez le liquide dans un réfrigérateur ;
  7. laissez reposer entre 24 et 36 heures.

En suivant la procédure, étape par étape, vous obtiendrez donc de l’huile de coco pur sans utiliser une quelconque source de chaleur.

Méthode n° 3 : le pressage à froid

Voici la troisième et dernière méthode à considérer : le pressage à froid. C’est sans aucun doute, LA méthode qui permet de garder au maximum les vertus et actifs présents dans l’huile de coco. Retrouvez en quelques lignes le cheminement à suivre pour obtenir une huile pressée à froid :

  1. placez la noix de coco dans un déshydrateur durant 12 à 24 heures ;
  2. prenez ensuite un presse-agrumes pour extraire l’huile ;
  3. filtrez l’huile obtenue pour en retirer la pulpe ;
  4. pour purifier au maximum l’huile, vous pouvez répéter l’opération de filtration plusieurs fois ;
  5. conservez le produit obtenu dans un contenant couvert pendant 24 à 36 heures.

Après avoir finalisé tout cela, vous voilà donc en possession d’une huile de coco pur à souhait. Il est bien de noter qu’elle sera blanche dans la partie supérieure et brunâtre dans le fond.

En fin de compte, toutes ces méthodes permettent d’obtenir de l’huile de coco DIY. De cette manière, vous garantissez vous-même la provenance ainsi que la qualité du produit final que vous aurez en votre possession pour assurer un résultat efficace pour optimiser le bien-être. Par rapport au rendu, vous aurez, à la suite de ces trois méthodes : de l’huile de coco. Ce qui les différencie, ce sera la pureté de l’huile. Donc à vous de faire votre choix, la méthode n° 3 vous donnant le produit le plus pur.

Facebook Comments