Accueil BIEN-ÊTRE CBD et Police, quelles sanctions ?

CBD et Police, quelles sanctions ?

par Leyla
36 vues
consommation du CBD

Si vous avez consommé du CBD et que vous avez ensuite pris le volant, les forces de l’ordre peuvent vous faire subir un test salivaire. Si le test revient positif, quels sont les risques ? Ne vous inquiétez pas, nous allons tout vous expliquer !

Seuls les produits qui suivent cette règle sont autorisés à être vendus en magasin (huiles de CBD, fleurs de CBD…). Cela s’explique par le fait que le CBD n’est pas considéré comme dangereux pour la santé comme d’autres psychotropes. Ainsi, s’il y a les tests salivaires de la police, vous ne risquez rien.

Cela indique qu’il n’est ni toxique ni nocif pour l’homme. La France s’est coordonnée avec l’OMS pour partager cette information. Vous ne risquez rien en consommant des produits CBD en France car ils sont tous légaux.

Le test de dépistage salivaire sous CBD

Le CBD n’est pas couramment recherché par les employeurs (car il est légal), et ne peut donc pas être détecté par un test de salive. Cependant, il y a un petit détail que vous devez savoir. La police peut administrer un test salivaire de dépistage de drogues sur le bord de la route, qui recherchera le cannabis (THC), la cocaïne, l’héroïne et les amphétamines.

Ce test rapide et facile, qui ne nécessite que de recueillir des particules buccales sur un bâtonnet, peut vous dire si quelqu’un a consommé du CBD. La plupart des produits à base de CBD ne contenant pas de THC, les utilisateurs ne risquent pas d’être détectés par les tests salivaires de la police. Cela signifie que les huiles, crèmes, bonbons ou e-liquides contenant du CBD présentent peu de risques.

Quels risques en cas de contrôle ?

Si vous vous en tenez aux produits à base de CBD qui contiennent moins de 0,2 % de THC, vous êtes en règle et ne courez aucun risque. Cependant, si vous consommez sans le savoir un produit contenant plus que cette quantité de THC, vous courez certains risques, y compris celui d’avoir un casier judiciaire.

En France, la consommation de stupéfiants est illégale et punie par la loi. Lorsqu’il s’agit de conduire, il existe un niveau de tolérance accepté pour l’alcool, mais pas pour les drogues illégales. L’usage du THC est strictement interdit en France, donc conduire sous l’influence du THC est également illégal et entraînerait une forte sanction de la part de la police.

Quelques précautions à prendre en consommant le CBD

Tout d’abord, vérifiez que ce que vous vendez est légal et provient d’une source fiable. Il est essentiel de ne consommer que des produits de haute qualité, dont les ingrédients sont clairement indiqués sur l’emballage ou le site web. Un produit CBD de qualité sera toujours accompagné d’un CA ou d’un certificat d’analyse qui établit la pureté et la puissance du produit et énumère tous les composants présents.

Quel que soit le résultat, soyez toujours responsable. Si vous avez l’impression que le produit que vous avez consommé n’offre plus les mêmes effets qu’avant, faites une pause et attendez que cela passe. Ne conduisez pas en état d’ébriété. Vous serez tenu responsable de vos choix selon la loi, il est donc préférable d’agir avec droiture.

Facebook Comments

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies